Dépression à l'adolescence

Le contenu de l'article:

  1. Raisons de développement
  2. Variétés de manifestations
  3. Caractéristiques du traitement
    • Médicaments
    • Conseils psychologiques
    • Remèdes populaires

La dépression chez les adolescentes est un concept courant parmi une nouvelle génération de rébellions contre le dogme adulte. Le mot désormais à la mode «enfants indigo» décrit le mieux le modèle de comportement des adolescents modernes. Il est nécessaire de comprendre pourquoi des enfants aussi pleins de vitalité développent une dépression et comment empêcher son développement chez la jeune génération..

Causes de la dépression chez les adolescents

Les adolescents sont le contingent qui a quitté la période heureuse de l'enfance, mais qui n'est pas encore devenu une partie de la société des adultes. Dans le même temps, ce sont eux qui deviennent le principal problème de leurs parents, qui s'étonnent de la transformation de leur enfant d'une créature mignonne en une personne rebelle..

La dépression à l'adolescence est assez courante et a les causes suivantes:

    Changements hormonaux dans le corps. Nous entendons souvent dire qu'une femme enceinte est capricieuse et scandaleuse en raison de changements compréhensibles dans son corps. En même temps, on oublie que c'est à l'adolescence que l'enfant commence à recevoir un coup massif d'hormones. Cette restructuration du corps affecte grandement son système cardiaque, tout en affectant le travail du système nerveux..

Pathologies congénitales. Le prendre à la légère, c'est mettre un gros point sur l'avenir de l'enfant. C'est lors d'un accouchement et d'une grossesse difficile qu'un bébé attend de nombreux dangers. Dans le cas de lésions cérébrales, qui peuvent même provoquer des infections intra-utérines, un terrain fertile pour la dépression chez un enfant plus âgé peut se former.

Environnement familial. En même temps, je me souviens immédiatement de la chanson de Larisa Dolina «Le plus important est le temps qu'il fait à la maison», qui n'est pas un son vide pour les gens sensés. Rien ne façonne la psyché d'un enfant comme un exemple de la vie conjugale d'un père et d'une mère. Avec des situations conflictuelles constantes dans la famille, l'adolescent tente de s'en protéger et se replie sur lui-même. Les parents alcooliques ne sont pas non plus une perspective brillante pour le développement d'un enfant à un âge difficile pour lui. Un autre coup dur tangible peut être le départ de l'un d'entre eux en quête d'une nouvelle vie. C'est très terrible pour un adolescent quand, dans le désir de trouver une nouvelle âme sœur, une mère trahit ses proches. Dans ce cas, l'enfant commence à se blâmer pour ce qui s'est passé, ce qui peut conduire à la fugue et même au suicide..

Mauvaise culture sexuelle. Le problème doit être examiné en face, ce qui comprend des conseils opportuns de l'adolescent en termes de vie sexuelle à venir. Personne ne lui propose de donner au magazine Playboy un air de connaisseur ou de fermer les yeux sur des films pornos. Dans ce cas, une conversation confidentielle et très correcte avec un enfant sur ce sujet est la mieux adaptée, à partir de l'âge de 8-9 ans, quand il veut encore écouter ses parents. De plus, il existe aujourd'hui suffisamment de littérature spécialisée qui vous aidera à gérer toutes les nuances de la présentation correcte des informations. L'essentiel est de ne pas laisser le processus suivre son cours, car dans ce cas, l'enfant recevra des informations d'Internet ou d'amis dans la rue. Dans le contexte des connaissances acquises, une masse de complexes peut se former et, bien sûr, une dépression.

Opinion publique. Aussi effrayant que cela puisse paraître, les adolescents affluent souvent vers des camarades de classe plus faibles. Rappelons le film de Vladimir Menshov "The Joke" ou la production de Rolan Bykov "Scarecrow", dans lequel la question de la cruauté des adolescents dans le collectif a été soulevée avec des critiques impitoyables. Tous les adolescents ne peuvent pas résister à ce facteur, qui peut déclencher le mécanisme de la dépression. Cela est particulièrement vrai pour les enfants avec une apparence non standard, des problèmes de poids.

Premier amour malheureux. Certaines personnes sont sceptiques à propos de ce phénomène, le considérant comme un caprice et un caprice d'un adolescent spirituellement immature. Cependant, ce n'est pas tout à fait vrai, car avec la folie hormonale dans le corps, l'enfant commence à montrer un intérêt accru pour le sexe opposé. Dans le même temps, les parents n'ont pas besoin d'avoir peur, car tout cela est une réaction adéquate d'un adolescent aux changements qui se produisent en lui. Pas toujours, le premier sentiment de l'enfant sera répondu par l'élu, ce qui peut conduire au désespoir et à la dépression. Si le ridicule des camarades de classe s'ajoute à cela, le problème se posera dans 80% des cas. L'amour non partagé devient le principal moteur de l'intimidation de soi-même, de son corps. Si l'enfant n'est pas aidé à faire face à la dépression, les conséquences peuvent être trop graves..

Déplacement fréquent d'un endroit à un autre. Il est possible de gagner le respect du collectif des enfants avec un caractère fort, mais le répéter encore et encore est très problématique. Il n'y a qu'une seule justification à ce fait sous la forme des activités professionnelles des parents. Les militaires n'appartiennent souvent pas à eux-mêmes, il est donc inapproprié de les blâmer pour leurs fréquents changements de résidence. Cependant, dans le même temps, leurs enfants adolescents peuvent souffrir mentalement, qui n'ont tout simplement pas le temps de s'adapter si facilement au même endroit, de se faire de nouveaux amis. Ils peuvent se replier sur eux-mêmes, limiter la communication, car pourquoi faire cela s'ils bougent bientôt et recommencent.

Problèmes d'obtention de l'enseignement secondaire. Les causes de la dépression chez les adolescents peuvent résider précisément dans ce facteur, souvent négligé. De nombreux parents, qui ne sont pas indifférents au sort de leur enfant, tentent de contrôler strictement ses études. C'est une nuance très positive, si cela ne se transforme pas en manie d'étudier le journal de bout en bout, d'appeler le professeur plus tard et d'aller régulièrement à l'école. Tout est bon avec modération, vous ne devez donc pas provoquer l'apparition de dépression chez votre enfant. Cela est particulièrement vrai pour les parents qui fréquentent régulièrement un établissement d'enseignement. Par leur comportement, ils provoquent beaucoup de complexes chez les enfants, en font une risée parmi leurs pairs. Avec ce comportement des parents, il y a deux options: soit l'enfant devient un vrai rebelle et refuse du tout d'étudier pour gagner sa cote parmi ses camarades de classe, soit il se transforme en un paria, une personne fermée et déprimée presque constamment..

Charge supplémentaire. Les parents à grande échelle aiment planifier au maximum la routine quotidienne de leur progéniture. L'argument dans ce cas sonne de fer: plus occupé - moins de drogue dans la tête. Par conséquent, ils essaient d'inscrire leur adolescent dans tous les cercles disponibles dans la ville. Conclusion: l'enfant va aux danses, au chant, aux cours d'anglais et en même temps fréquente la section des arts martiaux en parallèle avec la communauté du crochet. Après toutes les leçons qui sont nécessaires du point de vue des parents, il doit faire ses devoirs avec brio. Le résultat est clair pour toutes les personnes sensées, car tous les adultes ne peuvent pas supporter une telle charge..

Test Internet. Ce n'est un secret pour personne que nos enfants adorent explorer le World Wide Web de haut en bas. Pour certains, cela devient un passe-temps facile, mais ces loisirs se transforment souvent en un problème grave. Il y a beaucoup de tentations sur Internet, car il offre une grande variété de sites et de jeux. Dans le même temps, l'adolescent cesse de percevoir adéquatement la réalité environnante, devenant victime de dépression en cas d'échecs dans les portails des réseaux sociaux.

Décès d'êtres chers. Ce problème est hors de portée même d'un adulte, car il entraîne un commencement destructeur pour la psyché. Les personnes fortes et autonomes essaient de se ressaisir lorsque cela se produit, mais un adolescent n'a pas assez d'expérience de vie pour bloquer les sensations très douloureuses. Dans ce cas, il se replie sur lui-même, donnant lieu au développement de la dépression..

  • Dépression saisonnière. Non seulement les adultes, mais aussi certains adolescents sont soumis à ce phénomène négatif. L'hiver est bon avec ses vacances et sa neige duveteuse qui ravit les enfants. Mais en même temps, elle peut être trop froide et sombre, et même à cette période de l'année, les enfants n'ont pratiquement pas le temps de visiter la rue pendant la journée. Cela provoque la dépression. Le printemps remplit l'âme de toute personne d'admiration pour les beaux paysages de la nature en fleurs. Mais même pendant cette période, en raison du stress lié à l'obtention du diplôme, ainsi que d'un manque de vitamines, des problèmes psychologiques peuvent survenir. L'été est une période de prédilection pour les adolescents, car l'école est terminée et un moment de divertissement agréable a commencé. Mais même à ce moment très apprécié, des problèmes peuvent survenir dans un contexte d'insatisfaction à l'égard de leur apparence. Quant à la saison d'automne, la situation ici est beaucoup plus compliquée. «C'est un moment triste! Enchantement des yeux! " agit sur les adolescents d'une manière radicalement différente. Les vacances d'été sans soucis sont terminées, vous devez donc vous préparer pour étudier le nouveau programme scolaire. Et les pluies sourdes sans fin ne sont pas encourageantes. Toutes ces raisons peuvent être facilement identifiées par les parents, les enseignants ou simplement des connaissances. Dans le même temps, il est nécessaire de ne pas regarder passivement la tragédie imminente, mais de prendre d'urgence des mesures pour l'éliminer.

  • Variétés de dépression chez les adolescents

    Un enfant dans un état psychologique dépressif est assez facilement reconnu par les psychologues et les gens ordinaires. Dans ce cas, les symptômes de la dépression chez les adolescents peuvent être décrits comme suit:

      Adolescent zombie. Cela peut ne pas sembler appétissant, mais le fait demeure. Les enfants qui occupent une telle position dans la vie sont obsédés par une profession particulière. Un excellent moyen de sortir de la situation serait le sport fanatique qui apporte des résultats. Cependant, le plus souvent, nos enfants passent du temps sur Internet avec toutes les conséquences qui en découlent sous la forme d'un regard errant d'un adolescent en raison d'un manque de sommeil élémentaire..

    Adolescent mystère. Dans ce cas, nous parlons du fait que les parents voient rarement de tels changements dans l'état psychologique de l'enfant. Un fait plutôt triste est que nous paniquons parfois à cause d'une augmentation de température chez un adolescent, mais nous ne voyons pas de biais évident dans la vision du monde de notre enfant bien-aimé. Si ses inclinaisons ne provoquent pas d'alarme, vous pouvez vous calmer face à la situation. Cependant, les parents doivent toujours être alarmés par le comportement étrange d'un enfant qui a complètement changé ses habitudes en peu de temps. Cela peut être une implication dans une secte ou un groupe de jeunes informel, ce qui est assez dangereux..

    Victime adolescente. Dans ce cas, je me souviens du film Plumbum ou The Dangerous Game, dans lequel un jeune homme a fait mourir sa petite amie adoratrice. Certains diront que dans le film doublé, l'adolescente n'a pas été victime de dépression. Cependant, ce n'est pas le cas, car c'est le sentiment de son infériorité dans le contexte de l'idole créée qui l'a amenée à tomber du toit de la maison. Ruslan Chutko s'est avéré être juste un petit Napoléon avec un caractère très méchant, mais le chemin de vie de sa petite amie a été prédéterminé par sa connaissance.

    Écran adolescent. À première vue, les enfants de ce type ne provoquent aucune peur. Cependant, derrière le bien-être apparent peut se cacher l'âme souffrante d'un adolescent. Laissez-le devenir la star de l'équipe, mais dans ce cas, il ne recevra pas de plaisir. Toute sa vie de départ sera transformée en une course continue pour le succès dans le contexte de la dépression formée..

    L'adolescent est un problème. Ce type est aussi appelé «jeunes vieux», car ils s'ennuyaient au départ de tout. Ils peuvent bien réussir à l'école, tout en ennuyant leurs enseignants avec de l'ennui et des questions hors sujet. Dans une famille, ces enfants ne créent généralement pas de problèmes, mais ils n'ont pas non plus de contact émotionnel avec leurs parents..

  • Adolescent rebelle. Ce type d'enfant est un excellent exemple de dépression adolescente prolongée. Dans ce cas, il n'y aura pas de suicide, car ces enfants s'aiment trop et chérissent un Ego incroyablement gonflé. Cependant, ils n'apporteront de joie à personne non plus du fait qu'ils ne valorisent pas eux-mêmes la vie, ce qui ne fait que les ennuyer..

  • Caractéristiques du traitement d'un adolescent déprimé

    Les enfants de cet âge représentent toujours un risque pour chaque famille à part entière. Dans le même temps, l'expression est très appropriée selon laquelle la progéniture est bonne lorsqu'elle est placée en travers du lit. Les petits enfants et la même taille de problèmes sont également une excellente déclaration dans ce cas. Cependant, nous aimons tous nos bébés, même s'ils ont déjà une tête entière de plus, c'est pourquoi le traitement de la dépression chez les adolescentes doit être appliqué sans équivoque..

    Médicaments pour la dépression chez les adolescents

    Tout le monde sait que l'automédication est parfois un aller simple. On peut sourire sur ce point, s'il ne s'agit pas de nos enfants. Dans ce cas, la thérapie suivante aidera après que l'enfant a été examiné par un médecin:

      Adaptol. Très souvent, les parents qui ont découvert la dépression chez leur enfant se plaignent de sédatifs agressifs. Leur adolescent psychologiquement difficile, après avoir pris de telles drogues, dort simplement et ne réagit à rien. Cependant, un médicament tel qu'Adaptol n'a pas de conséquences aussi graves pour le corps des enfants. Ce remède doit être pris trois fois par jour pendant l'heure indiquée par le médecin traitant.

    Glycine. Le médicament sondé aidera à améliorer la mémoire de l'enfant, ce qui est si important pour son développement ultérieur. Un médicament d'un tel groupe pharmacologique est assez bon marché, il ne touchera donc pas de manière significative le budget familial.

  • Tenoten pour les enfants. Après avoir consulté un spécialiste, vous pouvez essayer de donner à l'enfant ce médicament (à ne pas confondre avec l'analogue "Tenoten", car il est autorisé à partir de 18 ans). Il calme la psyché surexcitée, donnant à l'enfant bien-aimé l'occasion de jeter un regard sobre sur ce qui se passe. Cela vous aide également à mieux vous concentrer et à étudier sans provoquer de somnolence ou de léthargie..

  • Conseils psychologiques pour traiter la dépression chez les adolescents

    Les psychologues ont développé un système clair pour traiter la dépression chez les enfants. De nombreuses méthodes ont été créées pour traiter la dépression chez les adolescentes. Tout d'abord, les experts vous conseillent de faire ce qui suit pour éliminer le blues chez un enfant:

      Exemple de méthode positive. Dans ce cas, il est peu probable que l'image de l'honnête Pavlik Morozov convienne, mais il y a beaucoup de héros à guider. Pour sortir un adolescent de la dépression, il faut lui montrer ses pairs qui ont beaucoup accompli à un jeune âge. En aucun cas, un parallèle ne doit être établi, ce qui ne peut qu'aggraver le complexe d'infériorité d'un enfant. Les adultes forts d'esprit exigeront toujours le respect même de l'adolescent le plus désespéré. Cette méthode fonctionne toujours s'il est raisonnable d'aborder son application..

    Aide à la famille. Dans une période difficile pour un adolescent, il est très important pour lui de ressentir le soutien de ses proches. Rien ne peut remplacer la chaleur du cœur parental pour un enfant, bien qu'en même temps, il fasse semblant d'être indifférent. Par conséquent, il est nécessaire d'entourer l'adolescent avec un maximum de soin afin de le sortir de l'état de dépression..

    Améliorer l'estime de soi. Pour cela, travailler avec un psychologue et la mise en forme du corps conviennent (un abonnement à une salle de sport cool aidera non seulement à restaurer les proportions correctes, mais également à augmenter la note entre pairs), et contacter une esthéticienne, etc..

  • Temps de loisirs bien organisé. Un adolescent actif n'aura pas le temps d'être déprimé s'il est passionné par quelque chose. Dans ce cas, il vaut la peine d'écouter les préférences de l'enfant. Il est catégoriquement impossible de le forcer à faire ce qu'il n'aime pas. Jouer du violon est tout simplement merveilleux, mais sculpter Paganini à partir d'un athlète d'origine naturelle est très risqué pour la psyché d'un enfant..

  • Remèdes populaires pour la dépression chez les adolescents

    Dans ce cas, l'accent doit être mis sur le thé apaisant, qui est capable de corriger en quelque sorte le comportement de l'enfant. La médecine traditionnelle recommande des moyens de traiter la dépression chez les adolescentes:

      Infusion de ginseng. Dans ce cas, les racines et les feuilles de la plante sont prélevées et remplies d'un verre d'eau bouillante. Il est nécessaire d'insister sur un tel extrait cicatrisant pendant une heure. Après cela, vous devez donner à l'adolescent à problème à boire trois fois par jour, une cuillère à soupe..

    Thé à la menthe. Prendre cette plante est un excellent traitement apaisant. Vous devez le boire exclusivement à jeun le matin afin d'obtenir des résultats optimaux. Il est préparé selon le même principe que l'infusion de ginseng..

    Bains chauds aux herbes. Tout le monde sait que rien ne détend une personne comme une procédure d'eau tonique. Les aiguilles de pin dans ce cas seront très utiles si vous versez un kilogramme de ces matières premières avec 3 litres d'eau bouillante. Ensuite, il est recommandé d'ajouter cette infusion au bain que l'enfant prendra..

  • Traiter la dépression avec des aliments délicieux. L'hormone de la joie est très souvent produite en prenant de telles choses. Les gens ne conseilleront pas de mauvaises choses quand ils recommandent d'introduire tout ce qui est sain, mais savoureux en même temps, dans l'alimentation d'un adolescent. Cependant, une mesure doit être prise pour ne pas provoquer de réaction allergique et ne pas nuire à l'estomac d'un adolescent..

  • Comment traiter la dépression chez les adolescentes - regardez la vidéo:

    Dépression chez les adolescents: causes, symptômes et comment y faire face

    Parfois, tout le monde a de la mauvaise humeur, de l'apathie, de l'irritabilité. Au cours des dernières décennies, les gens sont devenus plus attentifs à leur propre état émotionnel. Auparavant, on ne parlait pas grand-chose du monde intérieur, on accordait plus d'attention aux facteurs externes.

    Maintenant, il y a plus de sources d'information. Ce sont les deux faces d'une même médaille. D'un point de vue positif, Internet est un moyen illimité de développement personnel. Du côté négatif, les gens sont trop méfiants et prêts à croire tout ce qu'ils lisent. Par exemple, beaucoup essaient de diagnostiquer eux-mêmes des maladies graves, se soignant eux-mêmes, ce qui ne fait que nuire à leur propre santé..

    En passant, vous saviez qu'une personne peut contracter diverses maladies et même provoquer délibérément ses symptômes. Ce trouble mental est le syndrome de Munchausen. Beaucoup d'informations intéressantes sur ce syndrome dans un article séparé..

    Certaines personnes commencent à diagnostiquer une dépression après deux jours de tristesse. Vous ne pouvez faire aucun diagnostic par vous-même. Cela ne peut qu'aggraver la situation, sombrer dans un découragement encore plus grand..

    Causes de l'état dépressif chez la jeunesse moderne

    Le psychologue Jean Twenge a mené une analyse comparative des adolescents des années 80 et 2010. Il a révélé que les adolescents des années 2010 avaient une mémoire de 38% pire et 78% d'insomnie en plus. Ce sont des signes d'un état dépressif qui ne peut pas toujours être retrouvé..

    Les jeunes d'aujourd'hui sont plus sensibles aux conditions psychologiques sévères que la génération précédente. Cela peut être dû à divers facteurs. L'essentiel est de ne pas confondre essayer d'attirer l'attention avec une vraie dépression..

    Vous ne pouvez pas être indifférent et ridiculisé pour traiter ces personnes qui souffrent vraiment de dépression. C'est une maladie grave qui doit être traitée..

    Médias sociaux et progrès technologique

    Selon les études menées par des scientifiques américains, nous pouvons conclure que plus une personne utilise de réseaux sociaux, plus elle finit par devenir déprimée. Toute la vie des jeunes se passe au téléphone. La communication en réalité est réduite au minimum. Cela peut conduire à des sentiments de solitude. Si vous utilisez activement votre smartphone, assurez-vous de lire l'article sur la façon de ne pas gâcher votre vue.

    Nous recevons chaque jour énormément d'informations sur Internet et les réseaux sociaux. Tout cela n'est pas positif. Il y a beaucoup de fausses et négatives nouvelles auxquelles les gens croient. Des informations effrayantes sur Internet peuvent provoquer de la colère, de la tristesse, de l'irritation, qui s'accumulent de plus en plus chaque jour, comme une boule de neige.

    Désir de solitude

    Le désir d'indépendance, d'indépendance et de solitude est devenu à la mode. Le développement personnel et le carriérisme n'ont pas toujours des conséquences positives sur la santé. Cela peut conduire à des sentiments constants de solitude et à éviter toute intimité..

    Les jeunes aspirent à des relations amoureuses libres, ne poursuivent pas la création d'une famille forte, ne créent pas de liens émotionnels étroits. Nous devons prendre l'exemple de ceux qui renouvellent les traditions familiales et savent être amis. Il n'était pas à la mode de vivre seul, maintenant c'est le contraire. Dans le monde entier, les gens ont commencé à craindre l'intimité.

    Vivre seul peut être assez heureux si une personne s'y efforce non pas par peur de l'intimité, mais par désir de se consacrer du temps à elle-même. Mais dans la plupart des cas, les personnes seules sont malheureuses, ce qui conduit à un état psychologique difficile..

    Un rythme de vie moderne

    Les jeunes s'efforcent désormais de tout faire plus vite, de courir et d'essayer de suivre le rythme du monde. Les mégapoles modernes sont comme d'énormes fourmilières, où chacun est plongé dans ses propres pensées et ne remarque rien autour. Tout le monde court quelque part, pressé, en retard, oubliant que la vie passe juste en ce moment.

    Une personne veut tout obtenir le plus rapidement possible, travaille pendant des jours, s'use. À la recherche d'un résultat, la vie elle-même peut être manquée. Une vie au rythme rapide peut contribuer à des niveaux de stress constamment élevés dans le corps. Chacun a son rythme, pas besoin de chasser la foule.

    La dépression est la troisième maladie la plus courante chez les jeunes. Et le suicide, conséquence de la dépression, occupe la troisième place parmi les causes de décès. La dépression est une menace énorme pour la santé et la vie. Pour diagnostiquer la maladie à temps et demander de l'aide, il est important de comprendre ses symptômes..

    Les symptômes de la dépression chez les adolescents

    Pour vous diagnostiquer cette maladie grave, il est important de comprendre que tous les symptômes doivent être constants. Si vous êtes juste triste pendant quelques jours, alors ce n'est pas grave..

    La dépression ne peut être diagnostiquée que si tous les symptômes suivants sont observés pendant un mois ou plus. Si, après avoir vérifié la liste, vous pensez avoir une maladie, contactez un spécialiste.

    Symptômes émotionnels:

    • un état constant de tristesse qui ne dépend pas des circonstances extérieures;
    • dépression, vision pessimiste de la vie, apathie;
    • manque d'intérêt pour les activités qui étaient auparavant agréables;
    • colère et irritation incontrôlables;
    • anxiété accrue, peurs non fondées, crises de panique;
    • diminution de l'estime de soi, culpabilité et auto-flagellation.

    Physiologique:

    • une forte diminution de la libido;
    • manque d'appétit ou épisodes incontrôlables de suralimentation;
    • insomnie;
    • faiblesse et fatigue du corps;
    • douleur au cœur et à l'estomac.

    Comportementale:

    • le désir d'être seul;
    • passivité et manque d'intérêt pour les proches;
    • abus d'alcool ou de substances psychotropes;
    • pensées et conversations sur la mort et le suicide.

    Si la plupart des symptômes sont observés dans un délai d'un mois, il est préférable de demander l'aide d'un psychologue qui vous aidera à sortir d'une dépression..

    Vous pouvez essayer de faire face à la maladie par vous-même, mais pour cela, vous devez admettre honnêtement qu'il y a des problèmes et essayer d'améliorer votre état par vous-même. Voyons comment se débarrasser de la dépression.

    Comment faire face à la dépression chez les adolescentes

    La première étape importante sur la voie du rétablissement consiste à reconnaître la maladie. Beaucoup de gens ont peur ou sont gênés de parler de leurs problèmes même avec eux-mêmes. Pour accélérer et améliorer votre rétablissement, vous ne devez pas mentir, garder le silence et supprimer vos sentiments. Toute douleur, colère, tristesse, désir doit être vécue.

    Les sentiments forts, ne pas trouver un moyen de sortir du corps, restent dans le corps. Au fil des années, le négatif accumulé peut un jour se transformer en une maladie grave. Pour éviter cela, il est nécessaire d'éprouver des émotions ici et maintenant. Même la pire douleur ne durera pas longtemps si vous y restez et que vous ne la niez ou ne la supprimez pas..

    Vous devez apprendre à exprimer vos sentiments. Cela peut être des larmes, des rires, de l'exercice. Toute expression d'émotions est plus utile que de les porter en soi. Vous pouvez choisir une méthode qui vous convient. L'essentiel est de donner une issue à vos sentiments. Certains sont aidés par toute sublimation et activité créative.

    Trouvez la raison

    Il est également important de trouver la raison si elle est cachée à la compréhension. Parfois, un état émotionnel difficile est causé par une sorte de tragédie dans la vie, un traumatisme, une perte. Ensuite, il est plus facile de faire face à la dépression, car vous en comprenez les causes..

    Mais il y a des moments où une personne elle-même ne comprend pas pourquoi elle est dans un tel état. Un journal peut aider dans ce cas. Pendant un certain temps chaque jour, vous devez noter votre état émotionnel pendant la journée..

    Les causes de la dépression peuvent être un traumatisme infantile oublié depuis longtemps, dont les sentiments non vécus, par exemple, peuvent apparaître après une conversation difficile avec les parents. En notant vos émotions chaque jour, vous pouvez apprendre à remarquer les causes de la dépression..

    Discutez avec vos proches

    La communication avec les proches peut aider à faire face à la maladie. Même si vous ne voulez pas parler et qu'il semble que personne ne vous comprend, vous devez essayer de parler de vos sentiments.

    En les partageant avec les autres, vous améliorerez votre état émotionnel. Si vous avez besoin d'aide, vous devez pouvoir la demander à vos proches..

    Essayez de penser positivement

    Reprogrammer graduellement votre propre pensée des attitudes négatives aux attitudes positives est la clé pour sortir de la dépression. Après avoir éprouvé des sentiments négatifs, vous devez remplir votre conscience de positif. Étant dans un état grave, il est important de vous rappeler ou de vous inspirer que ce n'est pas pour toujours..

    Vous devez essayer de suivre les pensées négatives et de les transformer en pensées positives. Au début, c'est assez difficile, mais progressivement, le cerveau s'habitue à rechercher des moments positifs et à créer une attitude positive..

    Des films amusants, des livres, des rencontres avec des personnes positives peuvent aider. Il est conseillé d'apporter autant de plaisir et de joie que possible dans votre vie afin qu'il ne reste plus de temps pour créer de nouvelles pensées négatives.

    Au lieu de la sortie

    Les gens ne peuvent pas toujours influencer les facteurs externes qui causent la dépression, mais ils peuvent travailler avec leur monde intérieur et leur perception de la réalité. Le développement personnel et la connaissance de soi vous aideront à devenir plus calme et à ne pas prendre à cœur les stimuli externes modernes.

    Dépression chez les adolescents

    Un rythme de vie intense, des exigences élevées de la réalité, des normes strictes de conformité de la société, un flux incessant d'informations diverses sont devenus monnaie courante pour de nombreux contemporains. Cependant, la manière dont les choses existent dans la société est un facteur de stress intense, continu et à action prolongée pour le corps humain, accumulant son impact négatif sur la psyché..

    Le cerveau de nombreux adultes s'est adapté aux effets de certains facteurs de stress et est capable de fournir une protection adéquate à l'organisme, en utilisant divers mécanismes de réactions «défensives». Cependant, la psyché complètement informée, immature et immature des enfants et des adolescents devient souvent sans défense face à de nombreux facteurs de stress. De plus, l'ajout du chaos hormonal pendant la puberté n'a pas le meilleur effet sur la sphère émotionnelle d'un adolescent, se déversant souvent dans diverses réactions névrotiques limites ou se transformant en pathologies mentales, se manifestant souvent sous forme de dépression..

    À la puberté, une réévaluation à grande échelle et un remplacement des idéaux ont lieu: un adolescent cesse d'idéaliser ses ancêtres, s'efforce de se distancier de ses parents, mais dans la plupart des cas, il n'est pas psychologiquement prêt à commettre un tel «meurtre» symbolique d'anciennes idoles. Le véritable «déséquilibre» physiologique du fond émotionnel se manifeste dans le changement incessant d'humeur: accès de larmes, périodes de blues, moments de mélancolie oppressante, qui sont remplacés par une phase d'agitation psychomotrice et de joie euphorique.

    À l'adolescence, même les difficultés mineures sont perçues comme des problèmes insurmontables qui entraînent une douleur insupportable. La mort des parents, une atmosphère dysfonctionnelle dans la famille, une rupture des relations avec le «premier amour», des performances insatisfaisantes à l'école, l'isolement social, les échecs dans les efforts provoquent une forte réaction émotionnelle négative chez les enfants, formant la dépression et les poussant souvent à un acte de désespoir - tentatives de suicide.

    Selon de nombreuses sources de données statistiques, la dépression chez les adolescents de gravité variable est observée chez 60 à 80% des adolescents et, dans la plupart des cas, des conditions mélancoliques de plus de deux semaines nécessitent des soins médicaux professionnels. Dans l'enfance et l'adolescence, le problème du comportement suicidaire est devenu le sujet d'une attention particulière de la part des scientifiques du monde entier. Selon l'American Psychiatric Association, c'est le suicide qui est la première cause de décès chez les enfants et les jeunes: plus de 500000 jeunes font des tentatives de suicide chaque année, dont 5000 sont mortelles.

    Le trouble de la puberté comporte un risque élevé de développer une dépression à l'âge adulte. Des études menées à l'hôpital Maudsley ont montré que des problèmes à long terme d'adaptation dans la société, des difficultés persistantes dans les relations personnelles et un risque accru de comportement suicidaire (chez plus de 44% des participants de l'échantillon) sont souvent les conséquences de la dépression chez un adulte..

    Dépression chez les enfants et les adolescents: causes

    De nombreux facteurs influençant la formation de la dépression ont été identifiés et confirmés. Dans la plupart des cas enregistrés cliniquement, le trouble apparu dans la période d'âge de 12 à 25 ans est de nature héréditaire (prédisposition génétique aux pathologies mentales). La dépression chez les enfants et les adolescents est beaucoup plus souvent observée dans les cas où l'un ou les deux parents de la famille souffrent de cette maladie sous une forme sévère et subissent périodiquement un traitement psychothérapeutique..

    Le deuxième facteur le plus important provoquant la dépression chez les adolescents est l'atmosphère défavorable dans la famille. Grandir dans une famille incomplète, parents qui boivent, manque de stratégie unifiée pour élever les héritiers, querelles fréquentes et clarification des relations entre parents, exigences exagérées et injustes envers un enfant ont un impact négatif énorme sur le psychisme de l'enfant.

    L'impulsion pour le développement du trouble chez un adolescent est une variété de facteurs, qui sont basés sur l'influence de l'environnement avec les défauts dans l'identification personnelle de l'enfant (image de soi inadéquate ou incorrecte). Le manque de compréhension des êtres chers, le niveau de performance scolaire insuffisant, le faible statut social de la famille, le manque d'autorité entre pairs, l'orientation sexuelle déformée, l'incapacité d'atteindre des hauteurs visibles dans le sport - sont des arguments solides pour que la conscience réagisse à ce qui se passe avec la dépression.

    L'âge juvénile est une période de crise de maturation psychologique, coïncidant avec des changements hormonaux à grande échelle pendant la puberté. Les changements hormonaux provoquent un dysfonctionnement des neurotransmetteurs qui contrôlent la sphère émotionnelle, et la carence qui en résulte en certains produits chimiques déclenche les mécanismes de développement de la dépression. À la puberté, le complexe adolescent se manifeste clairement:

    • les adolescents sont hypersensibles à l'évaluation de l'extérieur de leur apparence et de leurs capacités,
    • leur comportement combine une extrême arrogance et un jugement ultimatum,
    • la sensibilité mentale et l'attention s'entendent avec l'insensibilité et l'insensibilité,
    • timidité et modestie alternent avec fanfaronnade et vulgarité,
    • le désir d'être reconnu par la société est voisin de l'indépendance démonstrative et de l'amour de la liberté,
    • rejet des normes et règles généralement acceptées, le déni d'autorité suit le rythme de la création et de la déification des idoles.

    Un facteur important dans la formation du trouble est l'instabilité et le conflit des auto-évaluations, qui ont un caractère rigide (inflexible), hautement fluctuant et désorganisant. Un faible niveau d'estime de soi, la formation de la vanité sous l'influence d'évaluations externes, une couleur négative d'une vision rétrospective, actuelle et pronostique de sa personnalité - une plateforme idéale pour les pathologies mentales.

    Dépression chez les adolescents: symptômes

    Les symptômes de la dépression chez les adolescents se manifestent souvent par des changements de comportement et des sautes d'humeur fréquentes. L'enfant atteint du trouble évite les contacts sociaux, rompt les relations avec ses amis et préfère être seul. Voici les principaux symptômes de la dépression chez les adolescents:

    • Syndromes douloureux fréquents: maux de tête, inconfort dans la région épigastrique;
    • Difficulté à se concentrer, distraction, oubli, distraction excessive;
    • Incapacité à prendre la bonne décision de manière indépendante;
    • Attitude irresponsable envers leurs devoirs;
    • Diminution de l'appétit ou besoin excessif de nourriture;
    • Comportement scandaleux et rebelle;
    • Sentiment de mélancolie oppressante;
    • Inquiétude déraisonnable;
    • Sentiment de désespoir et de désespoir du futur;
    • Insomnie, sommeil intermittent, somnolence diurne;
    • Perte soudaine d'intérêt;
    • Consommation de boissons alcoolisées, drogues;
    • Irritabilité, agressivité;
    • L'émergence de pensées obsessionnelles sur la mort.

    Le diagnostic de dépression de l'adolescent repose sur des entretiens avec l'enfant et son environnement menés par un psychiatre, en tenant compte des résultats de tests psychologiques spécialement adaptés à l'enfance. Le stade et la gravité du trouble, la présence du risque d'actions suicidaires et, en conséquence, la construction du schéma thérapeutique sont déterminés après une étude détaillée du tableau clinique de la maladie.

    Dépression chez les adolescentes: traitement

    À ce jour, de nombreuses méthodes de traitement de la dépression chez les adolescents ont été développées et utilisées avec succès, notamment la nomination de médicaments pharmacologiques et la conduite de séances de psychothérapie..

    Dans les cas où le trouble dépressif est léger, non alourdi par des pensées suicidaires et un comportement socialement dangereux, le premier choix de traitement est la thérapie cognitivo-comportementale. Une maladie qui a une vraie raison de sa formation - une situation manifestement défavorable dans la famille, est surmontée avec succès après avoir mené des séances de psychothérapie familiale. Le travail d'un psychologue professionnel auprès d'enfants ayant une faible estime de soi, des adolescents indécis, méfiants et timides vise principalement à la formation d'un événement personnel adéquat, de nouvelles normes personnelles, une position de vie active et un sens de leur propre signification..

    Dans les cas où un adolescent a une évolution aiguë ou prolongée de la dépression, il devient nécessaire d'utiliser un médicament ou un régime de traitement combiné, souvent réalisé en milieu hospitalier. La prescription d'antidépresseurs, de neuroleptiques et d'anxiolytiques aux enfants et aux adolescents est une tâche sérieuse et responsable, car certains médicaments de ces classes peuvent provoquer l'apparition ou l'intensification des symptômes d'autres troubles mentaux. Par exemple: les noms commerciaux des ISRS avec l'ingrédient actif Fluoxetine sont préférables pour les états dépressifs, avec un retard moteur et une somnolence accrue, alors qu'ils aggravent les symptômes chez les patients souffrant d'agitation psychomotrice, d'insomnie ou d'anxiété panique, provoquant souvent des manifestations maniaques. Si vous suivez toutes les lettres de la loi, il existe une licence pour utiliser des antidépresseurs dans le groupe d'âge jusqu'à 15 ans uniquement pour Amitriptylinum. Cependant, dans la pratique, d'autres médicaments psychotropes "épargnants" plus modernes sont utilisés à un dosage thérapeutique efficace, qui ont un minimum d'effets secondaires..

    Pour qu'un adolescent puisse bénéficier des avantages efficaces des médicaments prescrits, il doit non seulement respecter strictement toutes les prescriptions médicales, mais également devenir un participant actif dans le processus de lutte contre la dépression..

    Symptômes de dépression chez les adolescents de 13, 14, 15 ans: signes, conseils d'un psychologue

    L'âge de transition est l'une des premières périodes difficiles de la vie de chaque enfant. C'est alors que se produisent les changements hormonaux dans le corps. En raison de processus physiologiques, certains changements mentaux se produisent. Malheureusement, dans des conditions défavorables et d'autres complications dans ce contexte, le développement d'une maladie mentale peut survenir. De plus, à des âges différents, les manifestations, comme les causes, sont différentes. Dans cet article, je parlerai des premiers symptômes et signes de dépression chez les adolescents (filles et garçons) à 12, 13, 14, 15, 16, 17 et 18 ans..

    Définition du concept

    Cet état dépressif dépressif est considéré comme une maladie psychologique. Il peut se manifester à différentes étapes. Au stade initial, l'automédication est possible - maintenir l'humeur et la santé psycho-émotionnelle en éliminant les problèmes. Mais l'option la plus efficace et la plus rapide est de consulter un psychologue. Le spécialiste a une approche délicate de l'enfant, il aidera donc à faire face au trouble et ne créera pas de conséquences.

    Comme chez l'adulte, chez l'adolescent, cet état est caractérisé par l'oppression, la perte de force, l'indifférence. La position sociale passive est complétée par la protestation, ce qui est naturel à un âge donné. Il s'agit généralement d'un refus d'étudier dur, de conflits avec les parents et les pairs, qui se déroulent sous une forme latente.

    Puisqu'il s'agit d'une maladie mentale, il faut une thérapie. Pour la plupart des enfants, cette période passe d'eux-mêmes grâce au soutien de parents, parents, amis, à cause de la compréhension des enseignants et de l'environnement général prospère. Mais si la symptomatologie ne disparaît pas et s'intensifie même, vous devez contacter rapidement un professionnel.

    La relation complexe entre l'enfant et la mère peut non seulement affecter le bien-être du plus jeune membre du conflit, mais aussi de la femme. Si vous sentez que vous êtes à la limite, prêt à vous décoller et ne pouvez plus apporter un soutien suffisant à votre fille ou votre fils, je vous recommande de vous inscrire à ma consultation.

    Causes de la dépression chez les adolescents

    Un tel trouble n'est jamais accidentel. Il survient sur la base de problèmes domestiques, familiaux et scolaires, de désaccords avec les pairs, d'erreurs de premier amour, ainsi que de circonstances physiologiques. Une raison importante de l'apparition d'un état dépressif est l'aspect social, c'est-à-dire la qualité de la famille, les conditions de vie de l'enfant..

    Énumérons les principales causes de la maladie:

    • Ajustement hormonal. Cela est particulièrement prononcé chez les filles, lorsque les premières règles arrivent, des cheveux apparaissent dans les aisselles et les jambes. Comme tout saut d'hormones (grossesse et accouchement, ménopause), cette période conduit assez souvent à la dépression. La tâche des parents est de comprendre cela et d'essayer d'aider..
    • Problèmes à l'école. Ce grand groupe de raisons comprend les situations suivantes: échec scolaire dans les matières, lourde charge de travail, conflits avec les enseignants (ils peuvent traiter les élèves de manière irrespectueuse, choisir leurs favoris et ceux qu'ils n'aiment pas), se querelles avec leurs pairs. Il vaut la peine d'examiner de plus près le comportement de votre enfant, s'il ne parle pas d'amis d'école, il n'est pas invité à visiter et lui-même ne ramène pas ses camarades à la maison. Nous recommandons également de suivre les progrès de l'élève. Le déclassement n'est pas seulement une raison possible. Observer les marques est un moyen de reconnaître la dépression chez un adolescent. Après tout, les symptômes sont: l'inattention, l'agitation, la perte d'intérêt pour l'apprentissage.
    • Statut social. Cela fait écho au point précédent. Chaque enfant a sa propre position dans la classe, l'entreprise. Et s'il s'avère qu'il n'est pas assez élevé, voire bas, cela affecte grandement l'estime de soi. Ces adolescents peuvent devenir des solitaires. Cela signifie qu'il n'a personne avec qui partager ses problèmes, car il n'est pas toujours pratique pour les adultes de dire ce qui vous inquiète..
    • Échec amoureux. Le premier amour est le plus inspirant, mais il est aussi douloureux, car les enfants endurent une rupture qui leur tient à cœur. Malheureusement, c'est pratiquement inévitable. Cela conduit à une faible estime de soi..
    • Augmentation des demandes des parents et des enseignants. De nombreuses mamans et papas veulent faire de leur enfant un super-enfant, sans se concentrer complètement sur ses caractéristiques. Par exemple, si votre fille se montre comme une excellente pâtissière, il n'est pas nécessaire de placer sa barre mathématique élevée et de la confier à un comptable. Les adultes veulent souvent: de bonnes notes, des résultats sportifs. Et s'ils ne peuvent pas être atteints, l'adolescent ne se sent pas en sécurité, éprouve des difficultés à se réaliser davantage..
    • Problèmes de famille. Si les parents abusent de l'alcool ou sont autrement dysfonctionnels, des troubles mentaux peuvent apparaître..

    Dépression chez les adolescentes: symptômes et signes chez les filles et les garçons

    En général, toutes les manifestations peuvent être divisées en trois groupes. Ce sont des changements d'humeur, de comportement et des changements physiologiques. Nous listons les symptômes:

    Signes et causes de la dépression chez les adolescents, comment vous pouvez aider?

    La dépression à l'adolescence est une condition difficile et dangereuse. Difficile car il est rarement reconnu et a de nombreuses causes, dangereux car il peut conduire à des issues différentes, y compris le suicide. Vous pouvez éviter des conséquences désastreuses si vous remarquez des signes de dépression chez les adolescents à temps.

    Pourquoi les adolescents sont vulnérables?

    Les enfants sont très vulnérables à l'adolescence. À ce moment-là, ils commencent à se réaliser en tant que personne, essaient de trouver leur place dans le monde, comprennent leur rôle, commencent à parler de ce pour quoi ils vivent. À cet âge également, les enfants commencent à prendre leurs premières décisions par eux-mêmes..

    Beaucoup d'adolescents sont crédules, réagissent très vivement à tout ce qui se passe autour d'eux. Mauvais résultats scolaires, problèmes familiaux, premier amour déchiré - ce sont les principales épreuves de la vie qui laissent une empreinte sur la psyché. Quelqu'un, en grandissant, fait face sans douleur à tous les problèmes, forme avec succès un futur modèle de comportement, et pour quelqu'un, toutes les déceptions deviennent un stress important.

    Facteurs provoquant la dépression

    La dépression chez les adolescents âgés de 13 à 18 ans peut survenir pour les raisons suivantes:

    1. Ambiance familiale défavorable. Dans les cas où les conflits familiaux sont fréquents, l'enfant se sent malheureux. Il pense qu'il est un fardeau pour sa mère et son père. La dépression peut également être causée par une parentalité surprotectrice ou un manque de soutien..
    2. Changement de résidence fréquent. A chaque déménagement, les enfants doivent s'adapter au nouvel environnement, chercher des amis. Un changement fréquent de résidence provoque un état émotionnel instable.
    3. Problèmes avec les études. Le fardeau des écoliers d'aujourd'hui est énorme. Les jours de semaine comprennent des cours, des cours au choix, des heures de cours, des sections, des cours avec des tuteurs. Tous les adolescents ne peuvent pas supporter ce type de stress. Pour cette raison, ils commencent à être en retard par rapport au programme scolaire, à s'énerver, à se sentir en insécurité..
    4. La présence d'un ordinateur et d'Internet. D'une part, la technologie moderne a facilité la vie des enfants. Presque toutes les informations et les livres peuvent être trouvés sur Internet. D'autre part, l'ordinateur affecte négativement les adolescents. Ils commencent à s'impliquer dans les jeux, la communication virtuelle et s'éloignent ainsi de la vie réelle, font face à une mauvaise humeur et à un état dépressif.

    Parmi les causes de la dépression chez les adolescents, il convient de souligner les processus qui se produisent dans le corps à cet âge. Pendant cette période, des changements structurels et hormonaux se produisent. En raison d'un changement d'apparence, des antécédents hormonaux, des modèles de comportement, des changements d'humeur et des explosions d'agressivité se produisent. Parmi les enfants, apparaissent des leaders qui commencent à dicter leurs propres règles et un mode de vie particulier. Les adolescents qui ne satisfont pas aux exigences établies sont souvent des exclus de la société. Cette situation provoque également la dépression..

    Types de dépression

    Il existe différentes classifications de l'état dépressif. L'un d'eux est associé à des caractéristiques comportementales et à des symptômes manifestés. Un adolescent peut être:

    1. Une victime. Il semble à l'enfant qu'il est imparfait, sans valeur. En raison de la présence de tels sentiments, il peut tomber sous l'influence d'individus plus forts et plus prospères. De telles personnes peuvent augmenter l'état dépressif de l'enfant..
    2. Zombi. Ce type de dépression est associé à une obsession des activités inutiles. Cela peut par exemple être un passe-temps pour un jeu vidéo ou passer du temps sur les réseaux sociaux. L'enfant devient comme un "zombie".
    3. Une énigme. L'enfant n'a pas de maladie. Cependant, cela change beaucoup. Les changements affectent la vision du monde, le comportement, etc. La raison de ce qui se passe est incompréhensible et inconnue.
    4. Un rebelle. L'adolescent devient ainsi avec une dépression prolongée. Il est très ennuyé par le monde qui l'entoure. L'enfant ne fait pas attention à sa vie, ne l'apprécie pas. Dans le même temps, aucun signe de comportement suicidaire n'est observé..

    Il y a 2 autres états dans cette classification - c'est un problème et un écran. Dans le premier état, la dépression chez les adolescentes se développe en raison d'un manque d'harmonie dans l'âme. D'une part, l'enfant essaie de bien réussir à l'école, ne s'associe pas à de mauvaises entreprises, n'a pas de mauvaises habitudes, d'autre part, il est toujours déprimé. Toutes les activités semblent ennuyeuses et sans intérêt. Un adolescent ne peut pas avoir un avant-goût de la vie.

    Dans un état dépressif, appelé écran, l'enfant cache ses expériences, cache ses sentiments et ses émotions aux autres. Il essaie de regarder comme d'habitude, fait ses activités habituelles. Cependant, toutes ses actions n'apportent pas de satisfaction..

    Les symptômes de la dépression chez les adolescents

    Vous pouvez soupçonner l'apparition de dépression chez un adolescent par les symptômes suivants:

    • état apathique et triste;
    • plaintes de manque d'énergie, sensation de fatigue;
    • l'oubli;
    • plaintes de douleur (par exemple, maux de tête ou douleurs abdominales);
    • anxiété, anxiété;
    • comportement rebelle;
    • irritabilité;
    • des accès de colère fréquents;
    • somnolence pendant la journée et insomnie la nuit;
    • baisse des performances scolaires;
    • perte d'intérêt pour les activités quotidiennes, les activités, les divertissements préférés;
    • troubles de l'alimentation (refus de manger ou trop manger);
    • obsession de la mort.

    Les symptômes de la dépression chez les adolescents peuvent varier à différents moments de la vie. À l'âge de 13-14 ans, les enfants essaient de cacher leurs émotions et leurs expériences aux autres. Cependant, la dépression se manifeste toujours par des réactions inhibées..

    Les principaux signes de dépression chez les adolescents âgés de 14 à 18 ans sont l'agressivité, l'irritabilité et les sautes d'humeur. Ces symptômes surviennent le plus souvent en raison de difficultés à choisir un autre chemin de vie. Pour la première fois, les adolescents réfléchissent au sens de la vie et cela devient souvent un mystère difficile pour eux..

    Signes de comportement suicidaire chez les adolescents

    Le suicide est la pire et la plus dangereuse conséquence de la dépression. Il est très important de remarquer les signes de comportement suicidaire à temps:

    • un mépris de soi (un adolescent déprimé et déprimé refuse les procédures d'hygiène quotidiennes habituelles, dit que personne n'a besoin de lui et que personne ne lui prête attention);
    • manque de plans pour l'avenir;
    • les préparatifs de la mort (un adolescent dit au revoir à ses proches, arrête de faire ce qu'il aime, écrit des lettres d'adieu);
    • faire des menaces de se suicider.

    Dépression chez les filles et les garçons: caractéristiques

    La dépression chez les adolescents de sexes différents se manifeste de différentes manières. La fille se replie généralement sur elle-même. Elle préfère rester à la maison, ne communique pas avec des amis ou ne peut pas du tout établir de contacts avec d'autres personnes. La solitude et l'isolement sont le résultat d'une faible estime de soi, se sous-estimant en tant que personne. Les racines de ce problème résident souvent dans la famille. Les parents ne louent parfois pas leurs enfants, mais, au contraire, essaient de trouver des failles dans leurs actions.

    Les garçons souffrant de dépression deviennent souvent membres de mauvaises entreprises, sont excessivement dépendants des boissons alcoolisées et certains décident même d'essayer des drogues. Les adolescents se tournent vers le mauvais chemin dans la vie parce qu'ils veulent oublier leurs problèmes et échapper à l'injustice du monde moderne.

    Traiter les enfants souffrant de dépression

    La dépression chez les adolescents est dévastatrice. Pour cette raison, vous ne devez pas attendre que tous les symptômes disparaissent. La question de savoir comment aider un adolescent à sortir de la dépression doit être traitée par un spécialiste avec les parents.

    Pour les formes légères de dépression, le traitement se fait à domicile. Tout au long du cours, un adolescent mène une vie normale: va à l'école, fait ses devoirs, va dans les sections et les cercles, aide les parents, etc. Dans les cas graves, lorsque les pensées de mort ou les tentatives de suicide sont tourmentées, les médecins des hôpitaux sont impliqués dans le traitement.

    Rechercher un spécialiste

    L'efficacité du traitement dépend en grande partie du spécialiste, il est donc conseillé aux parents de faire attention à le trouver. Il est souhaitable qu'il s'agisse d'un professionnel hautement qualifié possédant une vaste expérience du travail avec les adolescents.

    Lors du choix d'un spécialiste, il est important de prendre en compte l'avis de l'enfant. Si un adolescent ne se sent pas à l'aise avec un psychologue, il vaut la peine d'en contacter un autre.

    Mener une psychothérapie

    Le traitement de la dépression chez les adolescents (enfants) consiste le plus souvent en psychothérapie. Les méthodes utilisées sont différentes. L'un d'eux est la thérapie des contes de fées. Cette méthode permet à l'enfant de se connaître et de connaître le monde qui l'entoure, d'acquérir des significations personnelles. Pour chaque occasion, certains contes s'imposent. Ils sont composés soit par un psychologue, soit par un adolescent. Avec l'aide de contes de fées:

    • la recherche du sens de la vie et des solutions aux problèmes existants est effectuée;
    • la connaissance du monde et du système de relations qui s'y trouve est déchiffrée;
    • le monde intérieur de l'enfant s'améliore;
    • le savoir qui vit dans l'âme d'un adolescent et qui est thérapeutique pour lui en ce moment est révélé.

    La thérapie cognitivo-comportementale peut être un traitement approprié. Elle se concentre sur le développement des capacités cognitives, l'attribution d'un stimulus positif aux expériences existantes et l'établissement de contacts sociaux. Avec la psychothérapie cognitivo-comportementale, des formations et des conversations individuelles et de groupe sont menées. Le psychologue modifie les attitudes cognitives de l'enfant, planifie et structure avec lui le mode d'activité et la journée.

    Une thérapie interpersonnelle est nécessaire lorsque l'adolescent a besoin d'améliorer son estime de soi et de développer la capacité d'exprimer ses sentiments et de faire face seul aux problèmes émergents. Les experts utilisent une variété de techniques, en tenant compte de l'âge du client (psychanalyse, thérapie par le jeu, techniques projectives utilisant des images, etc.).

    La thérapie familiale peut également être utilisée pour la dépression chez les adolescents (enfants). Il vise à changer les facteurs qui provoquent la dépression et surviennent au sein du système familial. Méthodes de traitement - conseil, participation à un groupe Balint, dans lequel la qualité de la communication entre les parents et leur enfant est améliorée, l'analphabétisme est éliminé dans la résolution de problèmes intra-familiaux complexes.

    Médicaments: antidépresseurs pour adolescents

    Les médicaments pour adolescents sont rarement prescrits. Il est utilisé dans les formes sévères de dépression lorsque la psychothérapie n'aide pas. Ce traitement consiste à prendre des antidépresseurs. Selon la méthode d'application et la gravité des effets secondaires, ils sont divisés en médicaments de première et de deuxième ligne..

    Les antidépresseurs de première ligne comprennent Zoloft, Paxil, Fevarin, Prozac, etc. Caractéristiques de ces médicaments:

    • rendez-vous ambulatoire;
    • le nombre minimum d'effets secondaires;
    • facilité d'utilisation des médicaments (généralement 1 fois par jour à la dose prescrite);
    • la sécurité du patient en cas de surdosage.

    Les antidépresseurs de deuxième intention sont des médicaments tels que «Amitriptyline», «Mélipramine», «Anafranil», «Lyudiomil», etc. Ils présentent les caractéristiques suivantes:

    • avec ces médicaments, la dépression n'est traitée chez les adolescents que dans des établissements médicaux spécialisés;
    • les fonds ont un effet psychotrope prononcé;
    • les effets secondaires sont élevés lors de la prise d'antidépresseurs de deuxième intention.

    Que rechercher pendant le traitement antidépresseur?

    Si un médecin a prescrit des antidépresseurs à un adolescent pour traiter la dépression, la tâche des parents est de prendre en compte les nuances suivantes:

    1. L'enfant doit être sous surveillance constante. Au début, à cause du médicament, le patient peut être tourmenté par des pensées suicidaires. Vous pouvez deviner leur présence si un adolescent s'éloigne de ses parents et amis, arrête de communiquer avec eux, commence à distribuer ses propres choses, parle de la mort ou dessine des images sombres.
    2. Le patient doit prendre ses médicaments strictement selon la prescription. Il est impossible d'arrêter de prendre les médicaments prescrits, car cela affectera négativement le résultat du traitement et entraînera des conséquences indésirables. Le sevrage des antidépresseurs se fait progressivement. Le médecin prescrit une dose réduite de médicament à chaque fois.
    3. Les antidépresseurs prescrits pour les enfants ne conviennent pas toujours. Si des symptômes suspects surviennent pendant le processus d'admission, vous devriez consulter un médecin pour obtenir des conseils..

    Aide aux adolescentes

    La question de savoir comment aider une adolescente à faire face à la dépression mérite une attention particulière. Des études ont montré que les situations de la vie laissent des empreintes plus profondes sur la psyché des filles. Les enfants doutent souvent d'eux-mêmes et de leurs forces. Les filles ont beaucoup plus de mal à gérer les problèmes que les garçons..

    Les filles ont besoin de l'attention des personnes qui les entourent. Tout d'abord, les adolescents ont besoin de l'approbation et du soutien de leurs parents. Les mamans et les papas peuvent aider leurs filles à prendre conscience de leur importance dans ce monde et à prendre confiance en elles.

    Prévention de la dépression

    L'amélioration du climat familial joue un rôle important dans la prévention de l'apparition de signes de dépression chez les adolescents âgés de 13 à 18 ans. Les parents sont invités à:

    1. Dans le processus d'éducation, essayez d'éviter l'humiliation et la punition. Vos actions négatives ne peuvent que faire en sorte qu'un adolescent se sente inutile ou inférieur..
    2. Si l'enfant est confronté à des problèmes, ne le tourmentez pas avec moralisation. La dépression chez les adolescents se développe souvent en raison des conseils parentaux. Dans les moments difficiles de la vie, il est important d'écouter d'abord l'enfant. Ce n'est qu'alors que des conseils appropriés peuvent être donnés.
    3. Ne gardez pas l'enfant sous surveillance et soins constants. Un contrôle parental excessif transforme un adolescent en une personne précaire et dépendante.
    4. Ne les forcez pas à agir comme le veut la mère ou le père et n'imposez pas le choix d'une profession particulière. Un adolescent est une personne qui a besoin d'un sentiment de liberté..

    Traiter et prévenir la dépression chez les adolescents en difficulté n'est pas une tâche facile. Il ne peut être résolu qu'avec la coopération des parents avec un psychologue ou un psychiatre. Seules des mesures complexes peuvent aboutir à un résultat positif.

    IMPORTANT! Article d'information! Avant de prendre des mesures, vous devriez consulter votre médecin..